Logo association des transplantes thoraciques de l'ouest
Logo association des transplantes thoraciques de l'ouest

Association des Transplantés Thoraciques de l'Ouest

Bretagne - Pays de la Loire - Poitou Charentes

Nouvelle Vie greffes coeur et poumons dans l'Ouest

Actualités d'ATTO Nouvelle Vie

Assemblée Générale 2022

Article publié le 18/05/2022

Le 7 mai Nouvelle Vie organisait son Assemblée Générale, en salle de conférence à Laënnec. Un moment très attendu de tous, après 2 années consécutives sans pouvoir se réunir à cause du covid. De nouveaux projets prennent forme, et 2 nouveaux membres ont rejoint le conseil d’administration.
Notre vice-présidente n’a pas renouvelé son mandat.
Au nom de tous les membres de Nouvelle Vie, nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à Geneviève LERAY, car depuis quinze ans elle n’a pas ménagé ni sa peine ni son énergie pour son dévouement bénévole au sein de notre association.
Secrétaire de Nouvelle Vie à partir de 2007, elle enchaîne les mandats et devient Présidente et Vice-Présidente, menant également un mandat de secrétaire auprès de la Fédération Greffe Cœur et/ou Poumons.
De tout notre cœur MERCI, tu as bien œuvré pour le lien qui nous unit tous, le don d’organes


Communiqué de Presse mars 2022

Article publié le 30/03/2022

Paris, le 17 mars 2022
Le 4ème Plan Greffe portant sur la période 2022-2026 vient d’être rendu public. L’Agence de la Biomédecine a pris en compte nombre de contributions, dont le Manifeste publié par le Collectif Greffes Plus et présenté dans le cadre des Assises Nationales du Don d’Organes, le 14 Octobre 2021. Plusieurs recommandations essentielles ont été relayées pour atteindre une finalité : Plus de prélèvements pour plus de greffes.
Le pragmatisme n’empêchant pas la performance, le Collectif Greffes Plus se reconnaît dans un Plan décrit comme ambitieux et novateur.
Ambitieux d’abord, avec deux éléments répondant à cette volonté :
• Un budget de 210 millions d’euros sur la période de 5 ans pour financer les nouvelles mesures définies,
• L’objectif unique, appliqué traditionnellement aux Plans précédents, cède la place à un couloir de croissance situé entre 6.760 greffes (hypothèse basse) et 8.530 greffes (cible haute).
Novateur ensuite, avec des mesures phares :
• Une formation soutenue pour rendre attractive l’activité de prélèvement, pour contribuer à la baisse du taux d’opposition tout en optimisant le recensement des donneurs potentiels,
• La mobilisation des infirmières en pratique avancée. Ce qui signifie professionnalisation des coordinations de prélèvement à travers une formation diplômante et faciliter le suivi des patients greffés,
• La systématisation des audits des centres hospitaliers, selon une périodicité renforcée, labellisation des hôpitaux pour valoriser les établissements vertueux
• Le développement assumé en France du prélèvement d’organes multi-sources pour contrecarrer la baisse régulière des décès en état de mort encéphalique. Cela se traduira par un accroissement du nombre d’hôpitaux agréés pour le protocole Maastricht III.
Quant à la proportion de greffes rénales réalisées à partir d’un donneur vivant, elle est portée à 20%,
• La révision des modalités de financement de l’activité de prélèvement et de greffe dans un sens plus incitatif et transparent,
• La création d’un référent à l’échelon régional, dans chaque ARS, pour piloter l’activité de prélèvement et de greffe. Dans chaque région, un plan local d’action sera élaboré avec, à terme, une appréciation des résultats par l’Agence de la Biomédecine.

Si le Collectif Greffes Plus se félicite de ces avancées, il note que la culture du don d’organes est le parent pauvre de ce plan et insiste sur la nécessité de développer une communication pertinente, inscrite dans la durée et mobilisant tous les acteurs de la filière du don d’organes.

Le Collectif Greffes Plus souhaite par ce biais développer une véritable culture du don d’organes au sein de l’hôpital et plus particulièrement des services concernés (premiers secours, réanimation…). Il souhaite aussi aboutir à une sensibilisation du public à différents niveaux, symbolisée notamment par le Ruban Vert. Cela devra impliquer l’Education Nationale, les médecins libéraux…En soi, un engagement à même de bâtir une véritable culture du don et de faire régresser un taux de refus depuis trop longtemps pénalisant.

Le collectif note aussi que les objectifs sont très (trop) prudents et espère que tout sera mis en œuvre pour atteindre la fourchette haute.
En ayant cette exigence de faire mieux, de faire davantage, le 4ème Plan Greffe doit être dès à présent la parfaite illustration de la démocratie sanitaire et à terme une réussite pour le bienfait des patients et de leurs familles.
Le Collectif Greffes Plus restera très attentif pour en accompagner le suivi à travers les comités de suivi.

Contact Presse :
Collectif Greffes+ : Cédric EMILE, 06.25.51.69.02, cedric@greffedevie.fr
Nous tenons à votre disposition professionnels de santé, témoins et témoignage

Le collectif Greffes+ réunit 9 associations, fédérations et fondation : l’Association Française des Familles pour le Don d’Organes (AFFDO),
l’Association Grégory Lemarchal, l’Association Maryse Pour la Vie (M!PLV), l’Association Vaincre la Mucoviscidose, la Fédération des
Associations pour le Don d'Organes et de Tissus humains (FRANCE ADOT), la Fédération France Greffe Cœur et/ou Poumons (FGCP), la
Fédération Nationale des Malades et Transplantés Hépatiques (TRANSHEPATE), l'association France Rein et Greffe de Vie


Annulation des Jeux Européens

Article publié le 08/02/2022

Cette semaine, le Comité de Direction (MC) de la Fédération Européenne de Transplantation Cardiaque et Pulmonaire (EHLTF) a de nouveau rencontré le Comité d’Organisation Local (LOC) de l’EHLTC 2022 en Belgique via Zoom et a discuté de la situation actuelle et des développements à venir.
La situation en Europe avec COVID-19 est encore très incertaine et il n’est pas possible de déterminer pour le moment le nombre de cas de covid et l’impact de la variante Omicron à la date prévue des Jeux en juin 2022.

Pendant les préparatifs, il était particulièrement important pour le MC et le LOC que les Jeux puissent se dérouler en toute sécurité pour tous les participants.
L’introduction récente d’un baromètre coronavirus en Belgique impose actuellement de sévères restrictions à la planification d’événements organisés à l’intérieur et à l’extérieur.
Afin de recueillir des chiffres de participation potentiels, nous avons mené une courte enquête via le site Web des Jeux. Parmi les réponses reçues, 53% ont indiqué qu’elles y assisteraient, 34% n’étaient pas sûres et 13% n’y assisteraient pas en raison de préoccupations liées à la covid.
Une considération clé pour le MC et le LOC était la viabilité des jeux en fonction du nombre de participants prévus et des coûts de participation pour les athlètes et les partisans.
MC a consulté en permanence le COL et s’était rendu en Belgique comme indiqué précédemment.
Toutes les options ont été envisagées, y compris un éventuel report, ce qui n’a malheureusement pas été possible.

Par conséquent, le MC a décidé à contrecœur d’annuler EHLTC 2022.
Nous comprenons qu’il s’agit d’une nouvelle décevante, en fin de compte, la santé et le bien-être des receveurs de transplantation cardiaque et pulmonaire devaient être notre principale préoccupation.
Nous profitons de cette occasion pour exprimer nos remerciements particuliers à LOC Belgique sous la direction de Raymond Van Ryckel pour le travail accompli en préparation des Jeux. Nous sommes sûrs que dans des conditions normales, il nous aurait été possible d’organiser des Jeux réussis en Belgique.
Nous prévoyons maintenant une réunion Zoom pour toutes les organisations membres de l’EHLTF à la fin du mois de février 2022 afin d’expliquer pleinement notre décision et de discuter des sites potentiels pour les futurs Jeux.

« Les Jeux doivent continuer ! » - nous continuerons à nous en tenir à cette devise pour garder notre communauté unique unie et la renforcer à nouveau.

Au nom du Comité de gestion

Karsten ZEH
Président/Président par intérim

06. févr. 2022

Pour + d'infos, CLIQUEZ ICI.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 janvier 2022 Agence de Biomédecine

Article publié le 16/01/2022

Après une année 2020 marquée par le début de l’épidémie de Covid-19 sur le territoire national, l’année 2021 a confronté les patients et les professionnels de santé aux effets de la crise sanitaire au long cours. Dans le domaine du prélèvement et de la greffe d’organes et de tissus, les équipes ont fait preuve d’un engagement sans faille tout au long de l’année et démontré leur résilience. L’Agence de la biomédecine souhaite saluer leur forte mobilisation et leur capacité d’adaptation qui ont permis une augmentation de 19,3% de l’activité de greffe par rapport à 2020 : en 2021, ce sont 5 273 greffes qui ont pu être réalisées au bénéfice de patients en attente...

Voir le document : Chiffres 2021 greffes